Aider les entreprises Françaises à s’insérer en RDC

0
64

Les conseillers du Commerce Extérieur de la France a été créé pour aider les entreprises Françaises à s’insérer en RDC.

Souvent méconnus du grand public, les CCEF jouent pourtant un rôle capital pour favoriser le commerce extérieur français. A l’occasion de la Semaine française de Kinshasa, rencontre avec son président en RDC, Jean-Yves Parant.

Impact : Qu’est-ce qu’un Conseiller du com- merce extérieur de la France ?
Jean-Yves Parant : Un Conseiller du commerce extérieur de la France est une femme ou un homme bénévole, cadre ou dirigeant d’entreprise française ou à capitaux français en France ou à l’étranger, ou encore un dirigeant d’organisme professionnel ou d’associations, qui a pour rôle d’observer, de suivre et de favoriser le commerce extérieur de la France.

ccefLe réseau des CCEF représente 4 000 chefs d’entreprise et experts de l’international, choisis pour leur compétence et leur expérience, aux côtés de l’équipe de France de l’export et au service du développement de la présence économique française dans le monde. Ils sont présents dans toutes les régions et dans plus de 140 pays à l’étranger.

Les CCEF ont pour vocation d’apporter leur concours aux compatriotes et/ou aux entreprises françaises qui souhaitent développer leurs exportations ou installer une structure à l’étranger. Lorsqu’ils travaillent à l’étranger, ils relèvent des ambassades de France, et notamment de leurs Services économiques.

Aussi bien en France qu’à l’étranger, les CCEF sont également en relations avec l’agence Business France les Chambres de commerce et d’industrie françaises à l’étranger.

Quelles sont les missions des CCEF ?

Les CCEF ont un vaste panel d’actions :

    • Participation aux diverses instances de conseil économique, au ministère, en région et dans les ambassades à l’étranger ;
    • Mise en place d’enquêtes, publication de notes et de recommandations ;
    • Organisation de colloques, forums et symposium
    • Parrainage de PME à l’international;
    • Soutien au développement du dispositif V.I.E. ;
    • Tutorat et sensibilisation des jeunes aux métiers de l’international, etc…

Combien de CCEF œuvrent en RDC ?

La section des CCEF de RDC comprend 12 membres dont 11 conseillers et une personnalité associée, qui représentent les secteurs clés de l’économie du pays : les mines, le pétrole, les télécommunications, la santé, les services financiers, les services, la distribution automobile, le transport aérien, maritime, le conseil. La section réalise une monographie sur la RDC qui s’intitule « Affaires, à ne pas faire » et participe au Conseil Economique auprès de l’Ambassadeur (CEA).

Comment devient-on CCEF ?

Les CCEF sont choisis parmi les dirigeants, cadres d’entreprises et professions indépendantes exerçant des responsabilités et contribuant au rayonnement international de la France.

Peuvent également être nommés conseillers du Commerce extérieur de la France les dirigeants et les cadres des organisations professionnelles et d’associations, ainsi que les universitaires, dont la compétence est reconnue dans le domaine des relations économiques internationales.

Nul ne peut être nommé conseiller du commerce extérieur de la France s’il n’en fait la demande ex- presse et s’il ne remplit pas les conditions suivantes:

• Etre de nationalité française, de la nationalité d’un autre État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
• Etre âgé de moins de soixante-cinq ans à la date de la première nomination ;
• Jouir de ses droits civils et civiques ;
• Justifier de cinq années au moins d’activité et de pratiques dans le domaine de l’économie internationale.

Les CCEF sont nommés par décret du Premier Ministre.

Pour connaître l’actualité des CCEF, accéder à leurs travaux et publications et identifier l’expert qui saura répondre à vos interrogations, consultez le site web des CCEF : www.cnccef.org