EditorialN°12/ MARS 2016

Sic transit gloria mundi

Au moment où sept membres de la rédaction d’Impact France-RDC, dont votre serviteur, s’apprêtent à quitter définitivement la République démocratique du Congo, quoi de plus approprié que cette référence au caractère éphémère de toute chose ? Mais se sépare-t-on vraiment de la RDC? Peut-on se résoudre à éteindre la flamme d’amitiés tissées au fil de
LIRE L'ARTICLE

Dans ce numéro...N°12 / Mars 2016

Alexis Thambwe Mwamba et Pascal Isumbisho Mwapu

Impact : Messieurs les ministres, vous êtes allés en France pour une visite officielle de quatre jours, quelle était la motivation de vos déplacements et qu’en avez-vous tiré ? Alexis Thambwe Mwamba : Lorsque le Chef de l’État m’a placé à la tête de ce ministère régalien, il m’a demandé d’engager des réformes en profondeur,
LIRE L'ARTICLE

Pascal Isumbisho Mwapu

Impact : Vous êtes un jeune ministre au parcours plutôt atypique. Comment l’expliquez-vous ? Pascal Isumbisho Mwapu : Effectivement, je n’ai jamais envisagé de devenir ministre ; cela ne m’avait même pas traversé l’esprit. J’ai été repéré et choisi par le Chef de l’État et le Premier ministre, en lien avec le président de mon
LIRE L'ARTICLE

Denis Kambayi Cimbumbu

Impact : Monsieur le ministre, ma première question ne vous étonnera pas. Les Léopards ont remporté récemment le Championnat d’Afrique des Nations. Quelle signification accordez-vous à cette victoire ? Denis Kambayi Cimbumbu : C’est d’abord la fierté de tout un peuple. Je vous rappelle, en effet, que cette coupe a été remportée à Kigali et
LIRE L'ARTICLE

Visite parlementaire

Les visites d’officiels français en RDC se cantonnent trop souvent à la capitale. Tel n’a pas été le cas de Philippe Baumel, député de Saône-et-Loire, et de Michel Terrot, député du Rhône. Accompagnés de Thierry Beaugendre, administrateur au service des affaires internationales et de défense de l’Assemblée Nationale française, et bien sûr d’Alain Rémy, ambassadeur
LIRE L'ARTICLE

La coopération militaire franco-congolaise à l’honneur !

La signature, le 17 mars dernier, à Moanda (Kongo Central), par le ministre de la Défense nationale Anciens combattants et Réinsertion de la République démocratique du Congo et l’ambassadeur de France en RDC, de cinq conventions de coopération de sécurité et de défense, est significative de l’excellence et du dynamisme du partenariat développé dans ce
LIRE L'ARTICLE

Ambroise Tshiyoyo

Impact : Vous venez d’accéder à la présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Congolaise (CCIFC). Quel a été votre parcours jusqu’à ce poste en vue ? Ambroise Tshiyoyo : Mon parcours est plutôt atypique. Dans les années quatre-vingts, j’ai d’abord travaillé dans le secteur privé, plus précisément pour une entreprise familiale. Puis je
LIRE L'ARTICLE

MEDEF

Impact : Avant de représenter le MEDEF international, pourriez-vous nous dire quelles ont été les principales étapes de votre vie professionnelle ? Laurent Puglionisi : Je suis arrivé en RDC, par le plus grand des hasards, début 1968 pour diriger une entreprise de transit, AGETRAF, rachetée ensuite par le groupe Bolloré. A noter que mon
LIRE L'ARTICLE

Les satellites

Les forêts du Bassin du Congo représentent 22% du couvert forestier mondial avec un faible taux de déforestation. C’est le deuxième massif forestier tropical au monde après l’Amazonie : le bassin du Congo, fort de ses quelque 220 millions d’hectares de forêt tropicale, couvre six pays d’Afrique centrale : Cameroun, République centrafricaine, Congo-Brazzaville, République démocratique
LIRE L'ARTICLE